Celle qui a dit Fuck – A.S Lasage

Ce sont généralement les livres que je découvre par hasard qui s’avère être mes meilleures lectures. Après quelques minutes d’errance à la FNAC en attendant une copine, je suis tombée sur celui-ci

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la livre d’Anne-Sophie et Fanny LESAGE, « Celle qui a dit Fuck » ou Journal d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête

Résumé

Moi, c’est Alice, jeune femme attachiante (si j’en crois mon entourage) qui a des rêves plein la tête. Pourtant, j’ai l’impression de subir ma vie plutôt que de la vivre vraiment ! J’ai une fâcheuse tendance à me mettre la pression, à être trop exigeante avec moi-même, à culpabiliser pour tout et surtout pour rien (#chargementale), et à courir après cette fucking perfection ! 
Mon quotidien n’est plus que To-Do Lists et longues heures de réflexion sous la douche : Comment être à la fois la Caroline Ingalls de mon foyer et l’Oprah Winfrey de mon job ? Comment assurer le bien-être de ma future progéniture alors que j’ai laissé mon chat s’enfuir au bout de trois jours ? Comment garder le piquant de mon couple tout en m’enfilant le soir cinq épisodes de Game of Thrones… dans mon pyjama de la honte? 
I have a dream : clore le bec à mes ruminations incessantes ! 
Moi, Alice, j’ai (enfin) décidé de me foutre la paix, de vivre ma vie et de partir en quête du graal : le lâcher-prise. 
Je veux être celle qui a dit fuck ! #imparfaiteetfieredeletre 
Je veux oser jusqu’au bout de mes socquettes ! #freeandwild 
Il est temps… voilà pourquoi je commence mon journal ! »

Mon avis

Un mélange parfait entre le roman Feel-good humoristique et un livre sur le développement personnel.

J’ai démarré cette lecture en me disant « Wow, c’est le livre qui tombe à pic tant cela correspond à mon état d’esprit du moment » … Et je n’ai pas été déçue!

On suit Alice, une jeune femme de 33 ans, qui a décidé de se « rebeller » et d’apprendre à dire « Fuck » … Fuck aux gens et fuck aux tracas du quotidien ! Elle nous raconte son histoire et son parcours sous forme de journal intime.

J’ai bien aimé l’écriture dynamique et pétillante, ponctuée de petits dessins et autres gribouillis. Cela permet de vraiment s’identifier à cette trentenaire dont le comportement et la vision de la vie peuvent parler a beaucoup de femmes.

A travers les quelques mois qui s’écoulent, on voit son l’évolution.

Stressée, incapable de relâcher la pression ou de voir le côté positif des choses au début, Alice finit par acquérir une forme de paix intérieure, liée à l’art de savoir dire “fuck”

Je me suis beaucoup retrouvée dans ce personnage, tant dans sa façon d’être et de penser par rapport à certaines choses, que dans sa façon de s’exprimer qui m’a fait beaucoup rire!

L’air de rien, ce roman distille des tas d’idées et de pistes pour se reprendre en main, pour gérer son stress, ses émotions, s’aérer l’esprit, ranger ses idées et prioriser les choses…

C’est une lecture facile et rapide, parfait pour décompresser !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s