Rester en vie – Matt Haig

Matt Haig est un écrivain anglais. Il est l’auteur de l’œuvre autobiographique « Rester en vie » dont je vais vous parler aujourd’hui.

A 24 ans, souffrant d’anxiété et de dépression, Matt Haig s’est retrouvé au bord d’une falaise, les pieds à moitié dans le vide, sur le point de se précipiter… Ce livre est un témoignage. Celui d’un homme qui a fait une dépression pendant plusieurs années et qui a cru ne jamais s’en sortir. Avant de revivre, il a écrit ce livre pour prouver que la dépression n’est pas une maladie incurable et qu’il y a de nombreuses raisons de rester en vie.


Ce livre est un témoignage découpé en quelques grands chapitres :

« La Chute » qui est sans aucun doute le passage qui décrit le mieux ce que ressent une personne dépressive

« L’Atterrissage » ; lorsque l’auteur prend conscience de ce qui lui arrive,

« La Résurrection » ; ou comment grappiller de petits bonheurs dans une vie encore sombre,

« Vivre » qui correspond à une période de rémission

Et enfin « Être ».

J’ai trouvé que le témoignage de Matt Haig, à défaut d’être universel (la dépression n’a pas les mêmes effets sur chaque être humain), était très honnête et permettait d’avoir une idée assez étendue de la maladie, des signes avant-coureurs, jusqu’aux rechutes ponctuelles.

Le livre permet de comprendre « de l’intérieur » ce qu’est la dépression et pourquoi les gens qui en souffrent peuvent ponctuellement paraître égoïstes ou égocentriques alors qu’ils sont simplement en souffrance, paniqués et désespérés. En cela, il est intéressant et même utile !

La dépression n’est pas une petite comédie que l’on fait lorsqu’on est contrarié ou lorsqu’on a passé une mauvaise journée. C’est un mal insidieux qui vient vous prendre un jour sans crier gare et qui ne vous quitte plus. Il pulvérise tout ce qui fait de vous une personne heureuse et une personne capable de vivre avec les autres. C’est comme un virus qui vous pousse à rester au lit toute la journée et à fixer les murs. C’est une accumulation de crises d’angoisse et d’autres symptômes, parfois même physiques, qui sont plus que réels.
La dépression n’est pas une phase de tristesse passagère. C’est un état monstrueux qui s’empare de vous pour des mois et contre lequel il faut se battre.

Matt Haig, dans ce livre, décide de se montrer ultra personnel. Il raconte le début de sa maladie, ses crises d’angoisse, son incompréhension, tous ces moments où il devenait hystérique, où il n’était plus lui-même et où il en a trop demandé à sa compagne qui a toujours été là pour lui malgré l’épreuve.

Ce qui m’a semblé le plus intéressant c’est lorsqu’il nous parle de la vision de la dépression dans la société: le fait que personne ne comprenne qu’il s’agisse d’une vraie maladie, et non d’un petit coup au moral. Ou pire : le fait que certains aient pu penser « qu’il était pénible à être tout le temps triste et pessimiste. »

Matt Haig énonce deux buts qu’il s’est fixé à l’écriture de ce livre : atténuer la stigmatisation de la maladie et convaincre les dépressifs qu’ils peuvent s’en sortir.

Mon avis 

Ce livre est vif, sensible et plein d’humour. J’ai été très touchée par ce témoignage. Même si j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs concernant sa vie personnelle, je pense que rien n’est à jeter.

C’est pour moi une lecture indispensable pour les gens qui ont connu ou connaissent la dépression, car c’est un vrai message d’espoir, mais aussi pour tous les autres qui veulent simplement comprendre.
Plus que ça, c’est un récit qui rappelle que la vie est faite de petites victoires, chacune bonne à prendre.

Cet ouvrage a fait battre mon cœur à plusieurs reprises, par sa sincérité, et ses réflexions pertinentes. Ce n’est pas un « guide de survie » mais une magnifique réflexion sur notre façon d’être face au monde qui nous entoure. Rester en vie n’est pas une lecture difficile, au contraire, ça se lit très bien. C’est un livre que je garderai un moment dans ma bibliothèque, et que je pense relire dans quelques années

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s