Un hiver à Saint-Pétersbourg

Comme d’habitude lorsque je pars en voyage, c’est une envie soudaine et irrépressible qui me prend et me pousse à réserver rapidement.

C’est avec l’une de mes meilleures copilotes que nous avons choisi de partir 1 semaine à Saint Pétersbourg.

Pourquoi la Russie ? Pourquoi Saint Pétersbourg ? C’est simple, vivant en région parisienne, l’hiver à Paris, ce n’est jamais vraiment l’hiver et l’été jamais vraiment l’été.

En quête de fraicheur hivernal, j’ai donc voulu partir quelque part où il faisait froid, très froid et où il y avait de la neige, beaucoup de neige.

Après check de la To Do List voyage et budgétisation, notre choix s’est orienté vers Saint Pétersbourg, et quel choix ! Ce fut une semaine riche culturellement, historiquement, architecturalement et j’en passe….

Ensuite parce que ce n’est pas loin, seulement 3h30 de vol direct. Les tarifs sont assez onéreux en revanche. Mais ça vaut le coup ! il suffit de réserver à l’avance (pas comme nous :D)

Formalités administratives

Aller en Russie n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. En ce qui concerne la paperasse, si vous êtes ressortissant français, vous avez besoin d’un visa avant votre départ pour entrer en Russie, quels que soient le motif et la durée de votre voyage. Faute de temps dans notre planning, nous avons payé les services d’un organisme pour nous fournir tous ces documents, pour une centaine d’euros par personne (https://allerenrussie.com/nous-contacter/)

En plus d’un Visa, il vous faudra également un voucher (une invitation) d’un tiers russe (hôtel ou une connaissance).

Si vous restez moins de 13 jours sur le territoire (ce qui fut notre cas), ces 2 documents suffisent. Au-delà de 13 jours, il faut fournir un programme détaillé de votre séjour.

Quoiqu’il en soit, tous ces documents s’obtiennent auprès des agences de demande de visa en France et tout se fait en une seule demande.

En 2 semaines nous avons reçu tous nos documents par la poste, nous voilà donc fin prêtes pour l’aventure.

Le jour J, départ assez tôt le matin, nous sommes arrivées un peu avant 9h. Surprise, le jour se levait à peine ! (En hiver dans cet hémisphère, il fait jour de 10h à 16h)

Nous avons opté pour l’option Uber pour nous conduire jusqu’à l’hôtel en plein centre de la ville, proche de la perspective Nevski (l’avenue principale).


Visite de l’ancienne capitale Russe:

LA PERSPECTIVE NEVSKI 

La perspective Nevski se situe dans le célèbre triangle d’or. C’est l’équivalent russe des Champs-Élysées, une vaste avenue embouteillée jalonnée des boutiques.

Les édifices majeurs se trouvent entre l’Amirauté et la Fontanka. De jour enneigée, comme de nuit illuminée, cette avenue est très belle et nous avons adoré nous y promener.

C’est sur cette artère que vous retrouvez la plus grande galerie marchande couverte d’arcades de la ville ; le Gostiny Dvor (qui nous a fait penser aux arcades de la rue Rivoli à Paris)

Un peu plus loin, nous sommes tombées sur le palais Stroganov. Un étonnant bâtiment rose, qui dénote un peu parmi les autres, transformé aujourd’hui en musée. Magnifique !

Vous verrez également le bâtiment le plus imposant de l’avenue ; la cathédrale Notre Dame de Kanzan, abordant une déco très néo-classique. Ce qui fut surprenant pour nous à l’intérieur, fut de voir une cinquantaine de russe faire la queue afin d’embrasser le portrait de la vierge (pas très hygiénique tout ça !). Pour notre culture, nous avons également pu assister à une messe orthodoxe.

EGLISE DU SAINT-SAUVEUR-SUR-LE-SANG-VERSE

Non loin de la Perspective de Nevski se trouve l’église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé. L’un des édifices les plus emblématiques de la ville ! L’un des top 3 à visiter lors d’un séjour à Saint Pétersbourg.

L’église aux bulbes colorées porte cet étrange nom car elle a été bâtie à l’emplacement même où le tsar Alexandre II fut assassiné en 1881.

A l’intérieur, tout est recouvert de dorures et de mosaïque. Le sol, les murs, le plafond, je ne savais plus où regarder tellement que tout était somptueux.

En sortant, nous nous sommes promenées le long du canal de Griboïedov afin de prendre un peu de recul sur la cathédrale, de l’apprécier et de la photographier dans son ensemble, une vraie image de carte postale ! J

LA PLACE DU PALAIS ET L’ERMITAGE

Sans conteste la place la plus célèbre de la ville, avec en son centre un gigantesque sapin décoré pour les fêtes et la colonne Alexandre.

C’est ici que vous trouverez le palais de l’Ermitage, l’un des bâtiments les plus anciens de la ville. C’est l’un des plus grands musées au monde qui regroupe près de 3 millions d’œuvres (merci Catherine II, fondatrice du musée). Un petit conseil, allez-y très tôt car la queue pour obtenir les billets d’entrée est très longue (surtout lorsqu’il fait -10°) !

Parmi les trésors de l’Ermitage, vous pouvez retrouver des momies égyptiennes, des tableaux de Rembrandt et une collection d’œuvre d’art en tout genre.

Au-delà du musée, c’est également l’ancienne résidence des Tsars de Russie. Vous pouvez visiter les anciens appartements de la famille Romanov (avis aux fans du dessin animé Anastasia 😀 )

Pour le point culture, l’Ermitage fut appelé ainsi car, jusqu’à la révolution d’octobre, seuls les intimes de la famille impériale pouvaient y contempler les œuvres

À quelques mètres (en face du musée de l’Ermitage) se trouve le bâtiment de l’état-major. L’arc de triomphe sépare l’édifice en deux partie et trois arches successives.

LA CATHEDRALE SAINT-ISAAC

Non loin de l’Ermitage, vous pourrez vous rendre à pied jusqu’à la cathédrale Saint-Isaac et son dôme monumental dans le quartier de l’amirauté.

Il est possible d’admirer la vue sur la ville depuis le dôme de la cathédrale, personnellement nous ne l’avons pas fait. Nous avions froid et hâte d’aller nous réchauffer avec un bon chocolat chaud !

FORTERESSE PIERRE ET PAUL

Forteresse bâtie par Pierre le Grand sur l’île Zayatchy; derrière les remparts. Dans la Cathédrale Pierre-et-Paul se trouvent les tombeaux de tous les tsars de Russie et tous les membres de la dynastie Romanov.

Vous pouvez également en profiter pour voir dans quel état déplorable les prisonniers politique était détenus lorsque la forteresse devient une prison à la fin de la guerre.Je vous suggère également de monter sur les remparts. Vous pourrez alors voir la tour Flajnaya de l’intérieur et assister 12:00 à un tir de canon au bastion Narychkine.

CATHEDRALE SAINT-NICOLAS-DES-MARIN

Encore une très belle église de Saint-Pétersbourg. Petite particularité, elle est toute bleue ! L’intérieur vaut également le détour 😉

LE PALAIS YOUSSOUPOV

Comme beaucoup de ces lieux, les salles de réception, appartements privés ou encore galeries de tableaux, sont richement décorées de dorures. Mais ce qui nous a surpris, c’est que chaque pièce a sa couleur. Salon bleu, rose ou vert… Le palais est aussi connu pour une plus sinistre raison: l’assassinat de Raspoutine, proche conseillé du Tsar Nicolas II.

THEATRE MARIINSKY

Etant une fan de ballet classique, c’était inenvisageable pour moi de me rendre en Russie dans assister à une représentation d’un ballet russe.

Avec ma copilote, nous sommes allées voir Cendrillon au théâtre mariinsky. L’intérieur du théâtre était un spectacle en soit ! Quelle beauté ! Je vous recommande vivement de tenter l’expérience et de réserver vos billets à l’avance.

LE MUSEE FABERGER

A voir pour sa collection d’œufs-surprises, le joaillier Fabergé fabriquait ces œufs pour les offrir en cadeau à la cour impériale. Nous n’avons pas eu le temps de le faire, mais si le concept vous intéresse, n’hésitez pas ! Quoiqu’il en soit, vous aurez l’occasion de voir plusieurs œufs Fabergé dans tous les musées et palais que vous aurez l’occasion de visiter.

LE PALAIS DE PETERHOF

Très beau palais à l’extérieur de la ville, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Largement inspiré de Versailles, ce palais se doit absolument d’être visité !

Nous avons décidé de faire le trajet en Uber. Depuis le centre, cela représentait 1h de route pour seulement 15€.

Nous avons eu une préférence pour les jardins qui sont somptueux. Les nombreuses (176) fontaines n’étaient pas en marche à cause des températures hivernales (nous y étions au mois de janvier)

Si vous avez l’occasion de voyager entre avril et octobre, la visite sera d’autant plus appréciable et impressionnante. A cette période de l’année, vous aurez également la possibilité de vous rendre à Peterhof en Hydroglisseur.

.

Lors de ce voyage, nous avons utilisé principalement nos pieds pour nous déplacer. Avec une moyenne de 15 km par jour sous des températures variant de-3° à -12° et tout ça en seulement 1 semaine.

J’ai probablement oublié d’autre point d’intérêt à visiter à Saint Pétersbourg. La ville est tellement chargée d’histoire que nous ne pouvions pas tout visiter et tout voir en 6 jours.

On nous a souvent dis qu’une seule fois ne suffisait pas. Qu’il fallait découvrir la ville aussi bien en hiver qu’en été car les paysages étaient complémentaires différents.

Les russes n’entachent pas leurs réputations et paraissent assez froid de prime abord. Les langues se délies une fois un premier contact établi (ou après quelques verres de vodka) !

Je vous recommande vivement la destination qui fut l’un des moments forts de mon début d’année 2019 ! La vie sur place est plus qu’abordable et vous en prendrez plein les yeux, c’est garanti !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s